crocodile


crocodile

crocodile [ krɔkɔdil ] n. m.
• 1538; cocodrille XIIe; lat. crocodilus, gr. krokodeilos
1Grand reptile amphibien (crocodiliens) des rivières tropicales et équatoriales, au museau large et long (par opposition au gavial et à l'alligator); abusivt Tout reptile de l'ordre des crocodiliens. Crocodile du Nil. Le crocodile vagit.
Loc. fig. Larmes de crocodile : larmes hypocrites pour émouvoir et tromper.
2Peau de crocodile traitée. Sac en crocodile. Abrév. fam. CROCO [ krɔko ]. Un portefeuille en croco.
3(1881) Appareil placé entre les rails d'une voie de chemin de fer pour donner un signal sonore au passage d'un convoi.

crocodile nom masculin (latin crocodilus, du grec krokodeilos) Nom donné à tous les reptiles actuels de l'ordre des crocodiliens. Crocodilien au museau triangulaire (en vision de dessus), ayant une dent inférieure visible même lorsque la bouche est fermée, et muni d'une queue puissante, fortement comprimée et crêtée. Cuir obtenu par tannage de la peau de crocodile. Scie égoïne utilisée pour la pierre tendre. Pièce métallique longiligne, placée entre les rails au niveau d'un signal et destinée à la répétition de ce signal par établissement d'un circuit électrique avec une brosse placée sous la locomotive. ● crocodile (citations) nom masculin (latin crocodilus, du grec krokodeilos) saint François de Sales château de Sales, près de Thorens, Savoie, 1567-Lyon 1622 Les crocodiles n'endommagent que ceux qui les craignent, ni certes la médisance, sinon ceux qui s'en mettent en peine. Introduction à la vie dévotecrocodile (expressions) nom masculin (latin crocodilus, du grec krokodeilos) Larmes de crocodile, larmes hypocrites.

crocodile
n. m.
d1./d Grand reptile carnivore vorace, aux pattes courtes, aux mâchoires très longues, vivant dans les eaux chaudes. Les vagissements du crocodile. V. caïman.
|| Loc. fig. Larmes de crocodile, hypocrites, simulées.
d2./d Peau de crocodile. Une ceinture, des chaussures en crocodile. (Abrév. Fam.: croco).
d3./d CH de F Pièce métallique placée entre les rails, qui déclenche un signal.

⇒CROCODILE, subst. masc.
A.— [Dans le monde animé]
1. [Dans le monde animal]
a) ZOOL. et usuel. Animal vertébré, reptile de grande taille, à corps allongé couvert d'écailles, à pattes courtes, à très fortes mâchoires, vivant dans l'eau et sur terre. Jeune crocodile, crocodile vorace; mâchoire de crocodile; chasse au crocodile. Le crocodile affreux, dont le Nil cache l'antre, Et qui laisse aux roseaux la marque de son ventre (HUGO, Légende, t. 2, 1877, p. 578). Offrant libéralement de gros cigares qu'il tirait d'un étui monumental en peau de crocodile (VOGÜÉ, Morts, 1899, p. 283). Les Égyptiens adoraient les crocodiles qui les dévoraient (A. FRANCE, Île ping., 1908, p. 340) :
1. En quoi il y a autre chose que cette animale impénétrabilité, que représente le crocodile par ses écailles; ...
ALAIN, Propos, 1923, p. 556.
SYNT. Vieux crocodile; crocodile dévorant, énorme, épouvantable, horrible, méchant, monstrueux, paisible, perfide, rampant, redoutable, terrible; crocodile empaillé; carapace, dos, écaille, tête, ventre de crocodile; dents, face, gueule, museau de crocodile; œufs de crocodile; mugissement, vagissement du crocodile; troupeau de crocodiles; momie de crocodile; longévité, voracité du crocodile; fleuve infesté, peuplé de crocodiles.
Loc. fig. [P. allus. à une légende connue dès le Moy. Âge et selon laquelle l'animal pleurait après avoir dévoré sa proie] Larmes, pleurs de crocodile. Douleur feinte, larmes hypocrites. Soupir de crocodile. Soupir hypocrite. Ces rires-là, je les connais; ils valent les larmes des crocodiles (VALLÈS, Réfract., 1865, p. 9).
b) P. méton. Peau, cuir de crocodile ou de plusieurs espèces de crocodiliens (infra dér.) — crocodiles, alligators, gavials, etc. — Des souliers en crocodile. À la main, elle tenait une malette en crocodile, très luxueuse (SIMENON, Vac. Maigret, 1948, p. 60). En appos. Sac maroquin façon crocodile (Catal. jouets (B. H. de V.), 1936). Grain crocodile. Imitation de cuir de crocodile.
Rem. En ce sens, on emploie familièrement l'abréviation croco.
2. Au fig. [En parlant d'une pers.]
a) Personne avide et impitoyable; personne dangereuse par son caractère cruel, dur et impénétrable. Il aurait bien voulu savoir, le vieux crocodile, où je l'afurais mon petit pèze! (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 468) :
2. — N'empêche, ma fille, que ton Phili ne m'appelle que « le vieux crocodile ». Ne proteste pas, je l'ai entendu dans mon dos, bien des fois... Je ne le démentirai pas : crocodile je suis, crocodile je resterai. Il n'y a rien à attendre d'un vieux crocodile, rien que sa mort.
MAURIAC, Le Nœud de vipères, 1932, p. 83.
Ironiquement. Son bon sourire de crocodile (GIDE, Journal, 1902, p. 110).
Arg., vx. Créancier, usurier (d'apr. DELVAU 1866).
b) SP. Jockey, et p. ext. sportif ayant de remarquables qualités d'endurance et de ténacité, capable de gêner en fin d'épreuve des concurrents plus brillants :
3. À trente kilomètres de l'arrivée, il était encore avec les « crocodiles », ayant fourni depuis le départ un effort sérieux pour aider le groupe à prendre huit minutes d'avance.
Match, 30 oct. 1934, p. 15 ds GRUBB, French sports neologisms, 1937, p. 30.
B.— P. anal. [En parlant d'un obj.]
1. CARR. Scie à dents en forme de crocs, utilisée pour travailler la pierre tendre (d'apr. NOËL 1968). En appos. scie à dents crocodiles (LAMBERTIE, Industr. pierre et marbre, 1962, p. 70).
2. CH. DE FER. Pièce fixe, allongée et horizontale, placée sur une voie ferrée pour mettre en action un signal par frottement, au passage d'une locomotive :
4. [L'appareil avertisseur] entre en jeu lorsque la brosse vient frotter sur un crocodile situé dans l'axe de la voie. L'état électrique du crocodile est différent suivant que le signal est ouvert ou fermé.
BAILLEUL, Notions de matériel roulant des ch. de fer, 1951, p. 54.
3. ,,Fil électrique muni de pinces que l'on branche entre la batterie et le tableau de bord d'une auto et qui remplace la clé de contact manquante`` (SANDRY-CARR. Prison 1963).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Abrév. croco []. Étymol. et Hist. 1. a) 1er tiers XIIe s. zool. cocodrille (PH. DE THAON, Bestiaire, éd. E. Walberg, 649) — 1611, Larivey ds HUG.; resté ds la lang. pop., cf. encore MÉNAGE 1694-1750, GOUG. Lang. pop. 1929; 1517 crocodelle (Journal d'un bourgeois de Paris, p. 49 ds GAY), forme isolée; 1538 crocodile (EST.); ca 1562 larmes de cocodrile (F. DE BONIVARD, Advis et devis de la source de l'idolatrie et tyrannie papale ds FEW t. 5, p. 119 a); b) 1897 cocodrile « peau de crocodile traitée » (RENARD, Journal, p. 453); 2. 1890 ch. de fer (Lar. 19e Suppl.). Empr. au lat. class. crocodilus au sens 1; le lat. connaissait déjà les formes cocodril(l)us, etc., cf. TLL s.v. crocodilus; sens 2 p. réf. à la forme du corps de l'animal. Fréq. abs. littér. :510. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 011, b) 1 460; XXe s. : a) 261, b) 365.
DÉR. Crocodiliens, subst. masc., zool. Ordre de Vertébrés reptiles, de grande taille, comprenant les crocodiles, gavials, alligators, caïmans et de nombreuses espèces fossiles. Dans ses premières recherches sur les crocodiliens fossiles (1828), il se demande si les espèces actuelles ne descendent pas des espèces disparues (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 511). Rem. La docum. atteste l'adj. crocodilien, ienne, en emploi métaph. Ces natures crocodiliennes, invincibles (ALAIN, Propos, 1923, p. 542). []. 1res attest. a) 1575 adj. beste crocodilienne (THEVET, Cosmographie, II, 8 ds HUG.), attest. isolée; 1838 crocodilien « qui ressemble au crocodile » (Ac. Compl. 1842). b) 1817 crocodiliens subst. masc. plur. zool. (Nouv. dict. d'hist. nat. ds QUEM. Fichier); de crocodile, suff. -ien. Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 110. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 54, 62. — ROG. 1965, p. 42. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 447.

crocodile [kʀɔkɔdil] n. m.
ÉTYM. 1538; cocodrille, déb. XIIe; cocadrille, 1175; cododelle, 1517; lat. crocodilus, grec krokodeilos.
1 Cour. Grand reptile amphibien à fortes mâchoires, à quatre courtes pattes qui vit dans les fleuves des régions chaudes; tout crocodilien de grande taille. || Crocodile du Nil. || Cri du crocodile ( Lamenter, vagir). || Œufs de crocodile. || Troupeau de crocodiles. || Région, fleuve infestés de crocodiles. || Se faire dévorer par un crocodile. || Pour avoir été trop chassées, certaines espèces de crocodiles sont en voie de disparition. || Élevage, ferme de crocodiles (élevés pour la peau).
1 Le crocodile, ce terrible amphibie, dont la voracité est extrême, qui hante les grands fleuves de l'Inde, de l'Afrique et de l'Amérique, et qui ressemble tant par sa forme au lézard, est, comme lui, ovipare et pond comme lui dans le sable.
Charles Bonnet, Contemplation de la nature, XI, V.
2 Et les crocodiles rapaces,
Sur le sable en feu des îlots,
Demi-cuits dans leurs carapaces,
Se pâment avec des sanglots.
Th. Gautier, Émaux et Camées, « Nostalgies d'obélisques », II.
2.1 Les anciens Mexicains se représentaient la terre sous forme d'un être monstrueux aux mâchoires largement ouvertes (…) C'est lui qui avale le soleil à la tombée du jour ainsi que le sang des sacrifiés. Il chevauche un gigantesque crocodile (…) nageant sur les eaux primordiales.
Gilbert Durand, les Structures anthropologiques de l'imaginaire, p. 93.
Zool. a (Au sens large). Animal de l'ordre des Crocodiliens (Crocodylia), sous-ordre des Eusuchiens (Eusuchia) y compris les espèces fossiles.
2.2 Les protosuchiens triasiques étaient d'assez petits animaux terrestres, hauts sur pattes. Les autres sous-ordres (d'Archosauriens) ont donné divers types de Crocodiles plus ou moins adaptés à la vie aquatique, parfois même marins et souvent de forte taille. (Parmi d'autres familles) les Eusuchiens, qui apparaissent au Crétacé et sont déjà pourvus d'un palais secondaire, aboutissent aux Crocodiles actuels. Quelques petites familles spécialisées ont disparu au Tertiaire et seuls subsistent aujourd'hui les Gavialidés et les Crocodilidés (qui) apparaissent dès le Crétacé supérieur et ont d'ailleurs assez peu évolué depuis cette époque.
M.-C. et H. Saint Girons, les Reptiles, in Encycl. Pl., Zoologie, t. IV, p. 121.
b (Au sens étroit). Animal de la famille des Crocodilidés (Crocodylidae), par oppos. aux Gavialidés ( Gavial), et, spécialt, de la sous-famille des Crocodilinés (Crocodylinae) appelé aussi crocodile vrai (par oppos. aux Alligatorinés Alligator, caïman).Les Crocodiles, en ce sens, comprennent le genre Crocodylus (espèces : Crocodylus niloticus du Nil; Crocodylus acutus d'Amérique; Crocodylus porosus d'Asie, etc.).
Loc. fig. (1562). Larmes de crocodile : larmes hypocrites pour émouvoir et tromper (par allus. à la légende du moyen âge selon laquelle le crocodile pleurait après avoir dévoré un être humain).Par ext. || Des soupirs de crocodile. → aussi cit. 4, ci-dessous.
3 Larmes de crocodile, jeux lascifs, doux langage (…)
La Fontaine, in Dochez, Dict. (→ Attraper, cit. 7).
4 Dire qu'il suffit que Marine verse une de ses larmes de crocodile pour obtenir tout ce qu'elle veut de maman (…)
Benoîte et Flora Groult, Il était deux fois, p. 159 (1968).
tableau Noms de reptiles non fossiles.
2 (1897). Peau de crocodile traitée. || Sac, souliers de crocodile. Croco.
5 Stilitano avait su choisir des souliers de crocodile jaune et vert (…)
Jean Genet, Journal du voleur, p. 127.
3 Fig. Personne cruelle et rapace. || « Il aurait bien voulu savoir, le vieux crocodile, où je l'afurais, mon petit pèze » (L.-F. Céline, Mort à crédit, 1936, in T. L. F.).Personne dure, insensible, qui verse des « larmes de crocodile », hypocrites.
6 J'ignore si nous sommes un peuple léger, mais nous ne sommes pas un peuple tendre. Sauf lorsque ce sont des Hongrois qui sont tués et des Russes qui les tuent. Alors tous les crocodiles de la presse ruissellent. Il faut éponger dans les salles de rédaction.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes, 1958-1960, p. 23.
4 (1881, → cit. 7). Techn. Appareil placé entre les rails d'une voie de chemin de fer et qui sert à faire fonctionner automatiquement un sifflet d'alarme lorsque le convoi a dépassé un signal d'arrêt.
7 Cette pièce, qui offre une surface polie au milieu de la voie, ressemble à un grand lézard couché, ce qui lui a fait donner le nom de crocodile.
Louis Figuier, l'Année scientifique et industrielle, 1882, p. 444 (1881).
Scie à dents crochues pour travailler la pierre tendre.
DÉR. Crocodilesque, crocodilidés, crocodiliens.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Crocodile — Beim Crocodile handelt es sich um ein 1872 in Nordfrankreich eingeführtes Zugsicherungssystem. Es wird heute als sehr unsicher angesehen und durch weitere Systeme, z. B. KVB ergänzt. Das Gerät wird heute in Frankreich, Luxemburg und Belgien… …   Deutsch Wikipedia

  • CROCODILE — (Heb. תַּנִּיך or תַּנִּים), the largest surviving reptile, with a length of as much as 23 feet (7 m.) or more. The tannim or tannin of the Bible refers to the Nile crocodile (Crocodylus niloticus) and also to gigantic mythological animals said… …   Encyclopedia of Judaism

  • Crocodile — Croc o*dile (kr[o^]k [ o]*d[imac]l; 277), n. [L. crocodilus, Gr. kroko deilos: cf. F. crocodile. Cf. {Cookatrice}.] 1. (Zo[ o]l.) A large reptile of the genus {Crocodilus}, of several species. They grow to the length of sixteen or eighteen feet,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Crocodile 2 — (Crocodile 2: Death Swamp) est un film américain réalisé par Gary Jones, sorti en 2002. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Autour du film …   Wikipédia en Français

  • crocodile — CROCODILE. s. m. Espece d animal amphibie à quatre pieds, de la figure d un lezard, mais beaucoup plus grand, couvert d escailles, qui se trouve ordinairement dans le Nil, dans le Gange, & dans plusieurs autres fleuves. Grand crocodile. la peau d …   Dictionnaire de l'Académie française

  • crocodile — CROCODILE. s. m. Animal amphibie à quatre pieds, couvert d écailles, de la figure d un lézard. Il y a des crocodiles dans le Nil, dans le Gange, et dans plusieurs autres fleuves. Grand crocodile. La peau d un crocodile. Des oeufs de crocodile.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • crocodile — 1560s, restored spelling of M.E. cokedrille, kokedrille (c.1300), from M.L. cocodrillus, from L. crocodilus, from Gk. krokodilos, word applied by Herodotus to the crocodile of the Nile, apparently due to its basking habits, from kroke pebbles +… …   Etymology dictionary

  • crocodile — [kräk′ə dīl΄] n. [ME cocodril < OFr cocodrille < ML cocodrillus, altered < L crocodilus < Gr krokodilos, lizard (hence, “lizard of the Nile,” crocodile) < * krokodrilos < krokē, pebble, gravel (? akin to Sans sa̍rkarā, SUGAR) +… …   English World dictionary

  • crocodile — ► NOUN 1) a large predatory semiaquatic reptile with long jaws, long tail, short legs, and a horny textured skin. 2) leather made from crocodile skin. 3) Brit. informal a line of schoolchildren walking in pairs. ORIGIN Old French cocodrille, from …   English terms dictionary

  • crocodile — CROCODILE: Imite le cri des enfants pour attirer l homme …   Dictionnaire des idées reçues


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.